Gibson ES-295

1953

Voilà un modèle que je ne vous avais encore jamais présenté. L’ES-295 est une guitare à part. Si elle ressemble beaucoup à une ES-175 elle n’en a que l’apparence tant l’expérience de jeu est différente. Alors le manche certes est identique et si la caisse garde les mêmes proportions que sa consœur jazz, quelle est la différence me direz-vous? Excellent question et je vous remercie de l’avoir posée. Une grande partie de la réponse réside dans le cordier trapèze wrapover. Le type de pression exercée sur la table est très différent, il en ressort une guitare plus musclée, avec une vraie hargne, et un mordant indéniable. C’est plus ouvert et avec beaucoup plus de sustain qu’un montage cordier/chevalet palissandre. On gagne aussi en puissance tout simplement. Les 2 P90 sont des dog ears originaux, il sonnent du feu de Dieu. J’avoue ma grande surprise au premier essai, ayant essayé des dizaines de 175, je ne pensais pas me trouver devant un instrument si différent. Et bien je peux vous dire qu’il faut s’accrocher car ça envoie sévère.

La peinture gold originale est en bon état. Vous aurez remarqué qu’elle s’oxyde toujours un peu sur ces modèles, le mélange de peinture gold contenant un peu de cuivre, il est normal qu’un peu de vert de gris apparaissent au fil des ans. Le manche est une autoroute et la guitare est très jouable et très stable. Le manche confère une vraie sensation de rigidité, bien vibrant et et l’action au ras de pâquerettes, sans frise, en fait un instrument redoutable.

L’électronique marche à merveille. Seul un condensateur a été changé. Boutons originaux. Pickguard décoré original.

Pas de réparation ou de casse. On notera juste une petite rondelle ajoutée au niveau du jack ( le point sensible de ces caisses ES).

Fournie en étui Gretsch d’époque.

9500,00

Instruments apparentés

Fender Jazzmaster

1959

Voir +

Burns Split Sonic

June 1964

Voir +

Ibanez John Scofield JSM100

2001

Voir +

Fender Mustang Daphne Blue

1966

Voir +