Epiphone Granada

1962

1962 est la première année de production pour le modèle Granada. Y-a-t il une différence avec les modèles des années suivantes ? Et bien oui, et dans ce cas précis je dirais même qu’elle est énorme. Je ne me souviens pas avoir joué une es-120T ou une Granada aussi résonante. J’ai déjà eu des modèles de la fin des années 60 mais ce n’est pas la même histoire… Celle-ci vibre de partout. La caisse n’est pas défoncée pour accueillir le micro puisqu’il est fixé sur le pickguard ce qui doit aussi jouer et améliorer la résonance de l’instrument. Le manche est large, il fait 42,8mm au sillet, la largeur standard pour les instruments Gibson pré65. Elle est montée en tirant medium avec un sol filé et miracle des manche Gibson vintage elle n’est même pas dure à jouer en 11 ou 12. La qualité du manche et les propriétés acoustiques de cette guitare sont vraiment hors norme je trouve, je ne veux pas paraitre trop insistant mais il faut vraiment l’essayer pour comprendre. L’ensemble de l’électronique est original. La guitare n’a pas subi de casse ou de réparation. Les mécaniques Kluson ont été changées pour des versions modernes identiques et elle tient bien l’accord. La partie inférieure du chevalet en palissandre est originale mais pas la partie supérieure qui est un élément plus récent et de la même essence. Le faïençage du vernis original est assez prononcé par endroits, c’est un vernis nitro-cellulosique et il s’agit d’un processus tout a fait naturel. La guitare est fournie avec un étui rigide récent à la bonne taille. C’est un instrument professionnel appartenant à l’artiste Miossec et vous pouvez retrouver cette même guitare sur l’album Mammifères ou le live aux Bouffes du Nord. Il l’avait lui-même choisi dans un magasin romain il y a quelques années et c’était un bon choix. L’instrument est fantastique.

2390,00

Instruments apparentés

Gibson ETG-150

1956

Voir +

Gibson Les Paul Deluxe

1982

Voir +

Burns Split Sonic

1964

Voir +

Gretsch 6120

1963

Voir +