Fender Stratocaster

1957

Le frêne sur la Stratocaster est disponible de 1954, année d’introduction du modèle, à 1956 seulement. Ensuite seuls les modèles blonds translucides ( y compris les Mary Kaye) sont en frêne, tous les modèles sunburst post-56 sont en aulne. Voici ce qui permet d’affirmer qu’il s’agit d’un corps en une pièce en frêne originellement blond ( au delà des grandes veines bien visibles). C’est extrêmement rare, très recherché, et comme vous vous en doutez cela a un impact sur le son. La guitare est très vibrante, pleine d’harmonique. C’est une expérience difficile à décrire et très riche en sensation. Si vous avez l’habitude des Strats 60s, qui sont excellentes, mais que vous n’avez pas encore gouté aux années 50, vous ne serez pas déçu, c’est un autre monde. Le corps a été repeint en rouge puis restauré dans sa couleur d’origine, on peut encore voir par endroits, comme dans la cavité du vibrato, la peinture blonde d’origine. Le corps seulement a été reverni. Le vernis du manche n’a pas été touché, il a été refretté et la guitare joue aujourd’hui à la perfection. Le manche daté 10-56 possède un profil en soft V, il est incroyablement confortable, sans bosses et n’est pas creusé non plus comme on le voit fréquemment sur les touches érables de cette époque. Le corps est marqué 3-57, un écart de dates tout à fait normal pour cette période. Le son est bien entendu à la hauteur de vos espérances les plus folles. Blague à part c’est vraiment quelque chose d’exceptionnel. On ne tombe pas dans le muddy ou le criard. Tout semble juste et élégant. Les graves ne débordent pas et les aigus sont bien claquants sans tomber dans l’excès. Les micros black bottom sont originaux et ont une patate impressionnante, il faut être prêt à prendre une claque. Les potards sont d’origine avec la petite capa en papier. Le sélecteur 3 positions original est dans l’étui, il a été remplacé par un 5 positions. La prise jack a également été changée car elle provoquait des buzz mais elle est aussi dans l’étui, bien que je ne pense pas que vous en fassiez grand chose… La cote d’un instrument semblable (si on en trouve), constitué d’ un corps d’une pièce en frêne avec peinture blonde originale tourne autour de 50-60 000 euros. Ce n’est pas la même chose qu’un corps en aulne, il faut bien avoir cela en tête. 1957 est un millésime excellent pour la Strat. Une guitare révolutionnaire en son temps et qui reste aujourd’hui encore un des tous meilleurs instruments que l’on puisse s’offrir.

En étui rigide original.

vendue

Instruments apparentés

Epiphone Sheraton

1966

Voir +

Gibson Melody Maker

1962

Voir +

Supro Dualtone

1960

Voir +

Kay Barney Kessel

1959

Voir +